Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Ecole & Education

Article
6-9
10-12

Mon enfant doit aller en CLIS, que faire ?

par | 20 janvier 2015
Mon enfant doit aller en CLIS que faire

La Classe d'Inclusion Scolaire est une classe d'enseignement spécialisé qui accueille des élèves qui connaissent des difficultés scolaires la plupart du temps dues à un handicap. L'orientation en CLIS est en général proposée aux parents en primaire, parfois dès le CP. Bien que la sortie du système classique ne soit pas forcément définitive, cette orientation peut faire peur et la décision être complexe à prendre. NosJuniors explore les tenants et aboutissants de la CLIS.

Qu'est ce la CLIS - Classe d'Inclusion Scolaire

La CLIS est adaptée à une variété de situations et d'élèves très large, notamment atteints de troubles de l'apprentissages (troubles dystroubles dysDifficulté persistante d'apprentissage de la lecture, en dehors de tout trouble perceptif (déficit d'acuité visuelle, auditive, ou d'affection neurologique), chez un enfant d'intelligence normale, exempt de troubles psychiques, et alors qu'il a été Lire toute la définition)ou de QI faibles. Dans tous les cas le placement est déterminé à la suite de la mise en oeuvre d'un suivi auprès de la MDPH (qui suit les élèves handicapés). L'objectif de la CLIS est de garantir la bonne insertion des élèves à besoins éducatifs spécifiques. L'enseignement est dispensé par des enseignants spécialisés.

L’enfant passe une partie de sa journée en CLIS avec un enseignement totalement individualisé et une partie en classe « normale » (EPS, découverte du monde, dessin, musique…).

Il existe différents types de CLIS selon les problématiques rencontrées par les enfants :

  • CLIS 1 (CAPA-SH option D) : Scolarisation des enfants présentant des troubles importants des fonctions cognitives.
  • CLIS 2 (CAPA-SH option A) : Scolarisation des enfants présentant des troubles auditifs importants (sourds ou malentendants).
  • CLIS 3 (CAPA-SH option B) : Scolarisation des enfants présentant des troubles visuels importants (aveugles ou malvoyants).
  • CLIS 4 (CAPA-SH option C) : Scolarisation des enfants présentant une déficience motrice grave ou un trouble de la santé évoluant sur une longue période et/ou invalidant.

Il n'y a pas de CLIS dans toutes les écoles. Seules certaines d'entre elles en présentent et elles sont de moins en moins nombreuses.

Comment un enfant est-il orienté en CLIS ? Quelles conditions ?

C'est toujours sur détection de l'enseignant, qui repère des difficultés particulières et persistantes chez un enfant, que la question se pose. Après en avoir parlé aux parents, il demande avec leur accord au psychologue scolaire d’établir un bilan de l’élève.
Ce sont les résultats de ce bilan combinés aux résultats scolaires qui orientent l'équipe éducative sur une proposition d'orientation en CLIS. Si ce n'est pas déjà le cas et qu'ils sont d’accord, les parents demandent alors un dossier à la MDPH (maison des personnes handicapées), qui fait passer le dossier en commission.
S’il est accepté, l’élève reçoit une notification d’affectation en CLIS et l’inspection académique indique aux parents l’école dans laquelle sera inscrit leur enfant.

Cette orientation se fait après avoir défini avec précision le projet personnalisé de scolarisation (PPS). Il définit les modalités de déroulement de la scolarité et les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, sociales, médicales, paramédicales répondant aux besoins particuliers de l'élève. L'équipe de suivi facilite la mise en œuvre et assure le suivi du PPS, procède, au moins une fois par an, à l'évaluation de ce projet et de sa mise en œuvre. Le cas échéant elle propose les aménagements nécessaires.

Comment réagir si la proposition d'orientation en CLIS vous est faite ?

L'orientation en CLIS ou la suggestion d'orientation n'est pas toujours facile à accueillir pour les parents. Si l'enfant est déjà suivi pour son handicap par la MDPH, la surprise sera moins grande et les parents, habitués à rencontrer les équipes de la MDPH, réagiront plus sereinement à l'annonce et à ses conséquences. En revanche il est fréquent que les parents dont l'enfant n'a pas encore été diagnostiqué "handicapé" (cela démarre avec les troubles dystroubles dysDifficulté persistante d'apprentissage de la lecture, en dehors de tout trouble perceptif (déficit d'acuité visuelle, auditive, ou d'affection neurologique), chez un enfant d'intelligence normale, exempt de troubles psychiques, et alors qu'il a été Lire toute la définition) aient du mal à accepter la proposition.

Il faut dire que la décision n'est pas sans conséquence, car si l'orientation en CLIS n'est pas absolument et dans tous les cas définitive, elle marque en général l'enfant, qui vivra pendant un temps à un rythme différent de celui de ses camarades, et prendra plus de temps qu'eux dans ses apprentissages, entérinant un "retard" difficilement rattrapable.

Le dialogue et l'écoute sont les premières attitudes à avoir avec l'équipe pédagogique composée de l'enseignant, la psychologue scolaire et les représentants de la MDPH.

Ensuite, la patience et l'esprit d'expérimentation doivent dominer : l'intégration en CLIS peut se faire en plusieurs temps, d'abord avec une matière, puis deux, puis trois, d'abord à mi-temps puis à plein temps. On peut aussi tester quelques mois dans le cadre d'une année scolaire, et ne décider que l'année d'après... le tout étant que tout le monde soit d'accord pour expérimenter.

Enfin, il faut garder en tête que dans la plupart des cas la place en CLIS est une chance pour un enfant, et non une mise à l'écart. Les écoles qui en accueillent font en sorte que les enfants ne soient pas ostracisés et s'intègrent aussi bien avec leurs camarades que les autres.

Le reste du travail incombe aux parents : expliquer les raisons du changement de classe, ce que cela signifie pour l'enfant ... sans le complexer.


Vous avez envie de vous rendre utile 2017, d’apporter votre contribution au soutien des populations ...
par sivatogo | le 15.02.2017
Bonjour à tous, L’Association Jeunes Volontaires pour la Solidarité Internationale (JVSI) pour ...
par jvsiafrik | le 26.01.2017
CP : programme scolaire de français
RECHERCHE VOLONTAIRE POUR STAGE/ CAMPS CHANTIERS ET MISSIONS HUMANITAIRES AVEC ACDI-TOGO MOIS DE...
par voyagehumanitaire | le 26.01.2017
Bonjour ! Vous êtes des étudiants, des groupes de volontaires scouts (Pionniers, guides, compagno...
par JVAHD | le 20.01.2017
Tous les messages (753) Créer une nouvelle discussion
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.