Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Ecole & Education

Article
6-9
10-12

L'école me demande d'aller voir un psy pour enfant

par | 4 juin 2012
L’école me demande d’aller voir un psy pour enfant

Vous n'aviez rien remarqué de particulier chez votre enfant. Pourtant, l'école vous conseille de l'emmener consulter un psychologue. Un cas de figure plus courant qu'il n'y paraît, qu'il convient de dédramatiser comme l'explique Cécile Viénot, psychologue clinicienne

Une consultation volontaire qui implique parents et enfants

Un enseignant qui s'interroge sur la souffrance ou le mal-être d'un élève peut, souvent après en avoir discuté avec le conseil de la vie scolaire, suggérer aux parents d'emmener leur enfant consulter un psychologue.

Troubles du comportement, agressivité, isolement, problèmes de motricité fine et apparition de TICS peuvent être les révélateurs d'une anxiété de l'enfant. Autant de facteurs qui peuvent mettre la puce à l'oreille à l'instituteur alors même que ces faits échappent aux parents, soit parce qu'ils préfèrent ne pas les voir ou soit parce que les troubles se sont révélés à l'école et y sont exacerbés.

Rassurer les parents pour accompagner l’enfant

Par conséquent, la première consultation - toujours en présence des parents - consiste aussi bien à comprendre la pathologie qu'à amener les parents à accepter le trouble de leur enfant. Le psychologue pourra, dans un second temps, prendre contact avec l'école pour s'informer de la vision de l'enseignant.

Si à première vue aller voir un psychologue avec son enfant peut être stressant, les parents ne doivent pourtant pas s'alarmer. Un trouble chez un enfant, dans une classe de trente élèves ou plus la plupart du temps, peut s'avérer gênant pour le groupe sans être forcément massif. Cependant, l'école apparaît comme un excellent observateur du quotidien de l'enfant.

Il est donc important de suivre les recommandations des enseignants, en se tournant vers un psychologue spécialiste des enfants qui dispose du matériel adapté pour faire avancer le Junior par le biais du dessin ou du jeu et d'un discours plus approprié.

Le pédo-psychiatre quant à lui, est recommandé dans les pathologies les plus lourdes.

Merci à Cécile Viennot, psychologue à Paris, pour son aide précieuse.


Vous êtes bénévole, étudiant, scout, volontaire ou stagiaire à l'internationale? Engagé sans statut ...
par sivatogo | le 22.11.2018
Nous avons besoin de bénévoles, scout ou groupe de scout pour rénover un bâtiment scolaire de trois ...
par jevtogo | le 18.10.2018
SIVA œuvre pour l’autonomie des partenaires internationaux en proposant des missions et stages de vo...
par sivatogo | le 09.09.2018
> > Bonsoir, > > Comme vous, j'ai dû recevoir deux fessés dans ma vie et elles ne m'ont pas traumat...
par jeanphi0222 | le 30.08.2018
Tous les messages (777) Créer une nouvelle discussion
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.