Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Ecole & Education

Article
6-9
10-12

À Strasbourg, les enfants sont souvent meilleurs que les parents en maths

par | 17 octobre 2017
À Strasbourg, les enfants sont souvent meilleurs que les parents en maths

Pour peu qu'on les laisse jouer avec l'algèbre et la géométrie, nos Juniors se mettent très vite aux enquêtes mathématiques. Le nouvel espace Log'Hic² du Vaisseau à Strasbourg fait la preuve par l'exemple. 

Pour bien comprendre les maths, il faut utiliser tout le corps

Dès l'entrée à Log'hic², les enfants se dépaysent. Ici, point de tableau, de tables ou de chaises, mais un espace apparemment un peu fouillis ponctué par de grands mâts en bois et des huttes aux murs en cordages. Partout, des casse-têtes invitent à se servir de ses mains, de se mettre à quatre pattes pour créer un motif sur le sol. Un mètre cube, cela représente combien d'enfants et de parents à quatre pattes ?

Pour bien comprendre les maths, il faut accepter de se tromper

Hors visites scolaires, Log'hic² se visite, à partir de 3 ans, avec les parents. Ces derniers n'auront aucun mal à compter les étoiles (premières notions d'algèbre) ou créer une frise avec des fantômes. C'est avec les enfants plus grands que cela se corse rapidement. Le théorème de Pythagore, c'était quoi déjà ? a²+b²=c² devient une notion très réaliste quand il s'agit de remplir le cube c avec les contenants a et b.

Là où cela devient drôle, c'est avec les casse-tête où il s'agit de faire d'un rectangle un carré, construire des pyramides avec des boules infernales ou faire entrer une étoile en 3D3DOu image en 3 dimensions qui donne un effet de relief à une image statique ou animé et qui nécessite en général des lunettes spécialesLire toute la définition dans un cube. Les enfants prennent cela comme un jeu, essaient, se trompent, sont ravis de réessayer, surtout lorsque les parents semblent absolument incapables de les aider.

En effet, la vie des Juniors ressemble souvent à des problèmes de maths : il faut souvent chercher longtemps avant de comprendre comment ça marche. Ils sont donc bien plus persévérants que leurs parents !

Des enfants plus logiques, plus concentrés grâce aux manipulations ludiques

Le concept américain STEM (Science, Technology, Engineering, Mathematics), destiné à attirer les élèves vers les filières scientifiques, s'inspire énormément de ce type d'applications concrètes. Apprendre à apprendre, apprendre en faisant, vérifier concrètement si l'hypothèse est bonne permet de favoriser la confiance en soi. Et pourtant, le STEM est de plus en plus cité en lien avec le coding, une pratique qui utilise le plus souvent sur écran.

Au Vaisseau de Strasbourg comme à la Cité des Sciences à Paris, les enfants courent, actionnent, réfléchissent "avec leurs pieds". Si demain nous voulons avoir des enfants pleins de talents, ouverts et patients, lâchons un peu les écrans. Même pour les maths.

Pour tout savoir sur Le Vaisseau : https://www.levaisseau.com


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.