Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Magazine

Article
6-9
10-12

Accueillir un animal de compagnie : une décision mûrement réfléchie…

par | 8 mars 2020
Accueillir un animal de compagnie : une décision mûrement réfléchie…

Voilà des mois que votre Junior vous harcèle pour avoir un compagnon à quatre pattes. Il est temps de trancher, en ouvrant le dialogue et en expliquant les bonnes raisons de céder… ou pas.

À l’impossible, nul n’est tenu

L’arrivée d’un animal dans le foyer n’est pas sans conséquences – certaines sont tout simplement rédhibitoires et sans appel : votre Junior est en âge de comprendre que vous ne pouvez peut-être pas supporter le coût de l’entretien d’un chat ou d’un chien (nourriture, frais vétérinaires…) ou que sa petite sœur est allergique aux poils ou aux plumes (rhinites, asthme…).

Tout se négocie

Si vous estimez être trop petitement logés pour assurer le bien-être d’un chat, ou refusez d’assumer les sorties quotidiennes d’un chien (car, si vous ne disposez pas d’un jardin, vous imaginez bien qu’elles vous incomberont tôt ou tard), proposez d’accueillir un animal de petite taille qui restera la plupart du temps dans sa cage – lapin, hamster ou perruche.

Un compagnon de vie

Une fois assuré que sa demande n’est pas un coup de tête mais une envie sincère et que vous pensez qu’un animal de compagnie sera un moyen de donner à votre Junior le sens des responsabilités… apprêtez-vous à céder, à condition d’avoir au préalable clairement établi ses obligations : nettoyer la cage, changer la litière, assurer les sorties compatibles avec son emploi du temps et participer à la recherche de solutions d’accueil lors des départs en vacances.

N’envisagez pas que les contraintes : cet animal deviendra bientôt le compagnon inséparable de votre enfant, un confident avec lequel partager ses joies et ses peines. Responsabilisé, convaincu de la confiance que vous placez en lui, votre Junior en retirera une assurance toute neuve.

Non aux NAC !

Votre Junior veut se démarquer et réclame un furet, un hérisson, un rongeur rare comme le chinchilla ou un reptile ? Les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) ont le vent en poupe, mais il faut savoir que leur entretien peut être délicat et que ces animaux sont très souvent porteurs de parasites. Par ailleurs, ils sont souvent plus odorants et plus agressifs que les animaux de compagnie traditionnels.


Missions de volontariat (Printemps, Eté, Automne, Hiver 2020) en Afrique de l’ouest L’association J...
par jvsitogo | le 17.01.2020
SALUT, Pour aider les enfants orphelins, de la rue, de femmes ou filles de mariages précoces, ou de...
par ONGAJAH | le 17.11.2019
Ce stage est destiné aux étudiants qui comptent travailler dans le future dans ce domaine et ceux qu...
par selahtogo | le 21.03.2019
Chantier humanitaire & volontariat en Afrique 2019 avec JVSI Bonjour à tous! L’association Jeune...
par jvsitogo | le 16.03.2019
Tous les messages (783) Créer une nouvelle discussion
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.