Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Ecole & Education

Article

Mon enfant est-il le souffre-douleur de la classe ?

par | 6 avril 2010
Mon enfant est-il le souffre-douleur de la classe ?

Tous les parents aimeraient savoir leur enfant apprécié par tous, y compris ses camarades. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Quelques indices pour détecter si votre enfant joue le mauvais rôle.

Il vous raconte des drôles d'histoires…

Votre Junior ne cesse de vous parler de ce fameux Mathieu qui l’a pris dans sa bande d’amis, puis l’en a évincé. Mathieu est un meneur qui valorise quelques amis pour mieux les dominer…

Quelqu’un d’extérieur à sa classe vous en parle

Que ce soit un parent d’élève qui a eu vent d’événements malsains ou un autre de vos enfants qui partage la cour de récréation de votre Junior, sachez rester attentif à leurs remarques et observations.

Il a changé de copain et se referme sur lui-même

Changer subitement d’amis, de comportement, refuser d’aller à l’école ou avoir des troubles du sommeiltroubles du sommeilPerturbations psychiques ou psychologiques du cycle du sommeil pouvant entraîner épuisement, fatigue, irritabilité et dépression.Lire toute la définition sont autant d’indices qui indiquent que votre enfant a été isolé du groupe.

Comment cela a-t-il pu arriver ?

Les enfants qui deviennent les souffre-douleur de la classe se distinguent sans le vouloir. Ils peuvent être le plus rond, le plus roux, celui qui bégaye, etc. Il leur manque aussi parfois les « codes universels » pour se faire accepter, qui prennent souvent la forme d’une certaine marque de vêtement ou d’accessoire, une manière de parler.

Comment réagir ?

Dans un premier temps, dominez "les émotions de peur ou de colère que vous pouvez ressentir à l’idée que votre enfant puisse être victime", comme le préconisent Christine Brunet et Anne-Cécile Sarfati dans leur ouvrage Petits tracas et gros soucis de 8 à 12 ans. Essayez de lui poser des questions ouvertes (qu'est-ce que, pourquoi, comment) et de vous mettre à sa place. S’il le faut, pour l’aider à parler, expliquez-lui que vous aussi, cela vous est arrivé.

Comment l’aider ?

Après avoir assuré votre enfant de votre soutien absolu et de son innocence quant à sa situation, avertissez le chef d’établissement et/ou l’enseignant. Tentez également de vous mettre en relation avec les parents du "bourreau" afin de les mettre au courant de la situation.

A lire aussi :
Souffre-douleur : comment apprendre à mon enfant à se défendre ?

Conseils de lecture

Petits tracas et gros soucis de 8 à 12 ans, de Catherine Brunet et Anne-Cécile Sarfati, Editions Albin Michel

L’élève humilié. L’école, un espace de non-droit ?, de P. Merle, PUF


Bonjour les filles ! Je suis nouvelle sur ce forum. J'étais en train de naviguer quand ce thème m...
par Belle1910 | le 16.04.2021
Secourisme en famille : apprenez les gestes qui sauvent
Vous êtes bénévoles, des groupes étudiants, des amis, des équipes de scouts; des associations… Vous ...
par ajdh-togo | le 19.01.2021
Sur quelle carte vitale rattacher les enfants en cas de divorce ?
http://ajdh.org/blog.html rendez-vous utile en tant que citoyen du monde en participant au développ...
par ajdhtogo | le 06.01.2021
CHERS VOLONTAIRES DU MONDE ENTIER, L'avenir du monde dépend de notre volonté à sa construction et l...
par avdd1 | le 13.10.2020
Tous les messages (790) Créer une nouvelle discussion
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.