Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Ecole & Education

Article
6-9
10-12

Prévention de l’échec scolaire : mieux se repérer dans les aides et soutiens proposés

par | 19 octobre 2010
Prévention de l’échec scolaire : mieux se repérer dans les aides et soutiens proposés

En 2010, deux rapports, celui de la Cour des Comptes* et celui de l’Institut Montaigne, ont souligné la nécessité pour l’Ecole de passer d’un enseignement par classe et groupe à un enseignement adapté à chaque élève et  à une personnalisation des parcours. S’y ajoutent l’objectif de réussite de tous les élèves et d’égalité des chances… De nombreux outils mis en place par l’Ecole répondent à ces défis.  

Le PPAP : le Programme Personnalisé d’Aide et de Progrès

Les évaluations nationales permettent depuis 1998 de situer le niveau des élèves français parmi les élèves des pays de l’OCDEOCDEL'Organisation de Coopération et de Développement Économique est une organisation internationale d’études économiques, dont les pays membres - des pays développés pour la plupart - ont en commun un système de gouvernement démocratique et une éLire toute la définition et de mesurer les évolutions sur des critères identiques année après année. Un décrochage dans les compétences en lecture et en mathématiques s’est ainsi révélé, parallèlement à un creusement progressif des inégalités, replaçant la question de l’illettrisme au centre des préoccupations de l’Ecole.

Les difficultés scolaires sont la plupart du temps liées à un manque de bases solides, un retard accumulé, des difficultés de compréhension empêchant l’élève de suivre le niveau et le rythme des apprentissages dispensés en classe. Un élève en difficulté aura tendance à s’isoler toujours davantage. Dès lors, le premier des soutiens à apporter à ces élèves est de leur redonner confiance, de valoriser leurs progrès et d’être plus à leur écoute.

De ces constats sont nés tout d’abord les expérimentations, puis la généralisation en 2008 des aides individualisées à l’école élémentaire, au collège et au lycée. Conçue dans une logique d’aide au travail personnel, l’aide individualisée constitue une modification sensible de l’approche de l’enseignement.

Le PPAP (Programme Personnalisé d’Aide et de Progrès) est construit par contrat de partenariat entre l’élève, l’école et la famille. En particulier dans les cas où les résultats des évaluations de CE2 et de 6ème de l’élève sont préoccupants, il établit les moyens à mettre en œuvre ainsi que les principaux axes de progrès sur lesquels travailler. D’abord centré sur la prise de confiance en soi, sur l’écoute individuelle puis sur les matières, les heures de face à face enseignant-élève viennent compléter les heures de cours collectif.

Les moyens à disposition des parents et des élèves dans le cadre du PPAP

L’aide personnalisée s’inscrit dans le cadre du PPAP et fait bénéficier les élèves de 2 heures hebdomadaires supplémentaires, assurées par les enseignants, en très petits groupes et dans le cadre du temps scolaire.

Pendant les vacances scolaires, les élèves de CM1 et de CM2 peuvent participer à des stages de remise à niveau, encadrés par des enseignants, à raison de 3 heures par jour d’enseignement en français et mathématiques pendant cinq jours. Répartis sur les vacances de printemps et la première et la dernière semaine des vacances d’été, ces stages réunissent cinq à six élèves pour un temps d’étude et de révision adapté à leurs besoins.

Dans les collèges et écoles élémentaires de l’éducation prioritaire, l’accompagnement éducatif est proposé aux familles volontaires. Cet accompagnement facultatif propose une aide aux devoirs et à la révision des leçons, la pratique d’une activité artistique, culturelle ou sportive voire une langue vivante. A raison de 2h par jour 4 jours par semaine, il est assuré après les cours par des enseignants volontaires ou des intervenants externes.

Les autres aides à disposition des élèves et des parents

Les programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE), proposent une aide spécifique et intensive, de courte durée, pour des élèves dont le retard dans l’acquisition des connaissances et compétences du socle commun est avéré. Il engage l’élève, la famille et l’équipe pédagogique.

Le PPRE est proposé à tous les élèves en perte de vitesse par rapport aux objectifs du socle commun des compétences et des connaissances. Il peut intervenir à n'importe quel moment de la scolarité obligatoire en fonction des besoins de chacun. Il est temporaire : sa durée varie en fonction des difficultés scolaires rencontrées par l'élève et de ses progrès. Concentré sur les mathématiques, le français et, au collège, sur la première langue vivante, il fixe des objectifs précis et la méthode d’évaluation qui leur est attachée. A noter que le PPRE est obligatoire pour les élèves qui redoublent.

Parmi les autres outils déployés, le site www.academie-en-ligne.fr, sous l’égide du CNED, offre depuis l’été 2009 des annales de révision et des exercices et résumés de cours du CP à la Terminale.

Des progrès constants, des efforts à poursuivre

2 ans de recul ne sont certes pas suffisants pour tirer des conclusions quantitatives. D’ores et déjà, les retours des familles sont positifs. Les enseignants apprécient de pouvoir passer un temps de qualité avec les élèves et de pouvoir prendre en compte leurs difficultés de manière individuelle. Côté élèves, la plupart apprécient rapidement l’attention portée et les progrès qu’elle engendre, même s’ils se sentent tout d’abord étiquetés « mauvais élève ». Une rotation des soutiens dans la classe permet le plus souvent de remédier à ces impressions et de remplacer l’image du « mauvais élève » par celui d’un élève aux difficultés ponctuelles.

Le mot de la fin revient à Philippe Meirieu (Professeur des universités en Sciences de l'éducation) : « L'aide au travail personnel de l'élève est un véritable travail de prospection dans les savoirs à enseigner, un travail inlassable pour chercher comment, […] on peut inventer des moyens pour les rendre accessibles à d'autres sujets, qu'à ceux qu'ils sont déjà capables de maîtriser."(Aider à travailler, aider à apprendre, Cahiers pédagogiques, n°336).

Toutes ces informations sont à retrouver sur www.education.gouv.fr et https://eduscol.education.fr/cid46715/individualisation-diversification-des-parcours -presentation.html

*12 mai 2010 – L’éducation nationale face à l’objectif de réussite de tous les élèves.


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.