Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Dossier

Les Minutes de la Mauvaise Mère

par | 12 avril 2019
Les Minutes de la Mauvaise Mère

La "Mauvaise Mère" revient chaque semaine sur tout ce qui fait des mères des femmes formidables : loin des conventions et de toutes normes, elles s'adaptent ! La Mauvaise Mère de NosJuniors.com dit tout haut ce qu'elles pensent tout bas, et cela fait du bien !

DANS CET ARTICLE :
Sommaire

La Mauvaise Mère a trop d’enfants

par | 19 avril 2011 û
La Mauvaise Mère a trop d’enfants

A l’heure actuelle, un peu partout en France, des parents manifestent, occupent écoles et rectorats, dans l’espoir de trouver des enseignants pour leurs enfants. Un problème qui ne se pose pas dans les pays où la fécondité est plus faible.

Nos économistes opposent avec délectation l’Allemagne à la France. Plus d’exportations, moins de chômage, moins de dette… Ce qui nous distingue pourtant réellement de nos voisins d’outre-Rhin, c’est notre taux de fécondité. L’Allemagne disparaît petit à petit, tandis que la France biberonne.

Si la France est fière de sa natalité, elle a cependant du mal à en accepter certains effets secondaires. En effet, c’est indéniable, un enfant coûte cher à la collectivité. Crèches, écoles, cantines, dégrèvements d’impôts pour les gardes d’enfants, tout cela est bien lourd.

Des classes surchargées de jeunesse

Le budget de l’Education nationale pèse indéniablement sur le budget de l’Etat, puisque c’est le ministère le plus « dépensier ». La tentation est donc grande de rajouter un ou deux élèves par classe, histoire d’économiser un enseignant qui part en retraite. Le nombre au-delà duquel une deuxième classe est ouverte ne cesse donc d’augmenter. Les professeurs remplaçants se font rares, les auxiliaires sont clairsemés, les parents des campagnes sont priés de lever leurs enfants plus tôt pour rejoindre une école plus loin.

Vers la slow-economy ?

Si nous faisions moins d’enfants, comme les Allemands, les Italiens ou les Japonais, l’Etat dépenserait moins d’argent… mais n’est-ce pas là une solution à court terme ? Certes, pour les parents comme pour l’Etat, les enfants sont tout d’abord un souci et un investissement sur 20 à 25 ans. Espérons donc l’avenir d’une slow-economy, qui privilégie l’investissement dans nos enfants !


Discussions
par sivatogo | le 25.09.2019
Ainsi qu'une expérience de vie inoubliable. Bonjour, Vous cherchez à effectuer un stage ou une m...
1
par jvsiafrique | le 23.09.2019
Missions de volontariat (Printemps, Eté, Automne, Hiver 2020) en Afrique de l’ouest L’association J...
1
Ainsi qu'une expérience de vie inoubliable. Bonjour, Vous cherchez à effectuer un stage ou une m...
par sivatogo | le 25.09.2019
Missions de volontariat (Printemps, Eté, Automne, Hiver 2020) en Afrique de l’ouest L’association J...
par jvsiafrique | le 23.09.2019
Projets à venir ou en cours : Chantier Belvédère 2019 Vous souhaitez donner un coup de main pour...
par jvsiafrique | le 23.09.2019
Visitez la Touraine en famille pendant les vacances d’automne
Missions de volontariat (Printemps, Eté, Automne, Hiver 2020) en Afrique de l’ouest L’association J...
par jvsiafrique | le 23.09.2019
Tous les messages (6087) Créer une nouvelle discussion
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.