Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Magazine

Article
1 votant
6-9
10-12

Faut-il priver les enfants de bonbons ?

par | 17 mars 2020
Faut il priver les enfants de bonbons ?

Trop de sucre, trop de colorants, trop de E quelque chose qui rendraient nos enfants gros,allergiques ou excités : les bonbons seraient à l’origine de bien des maux. Faut-il les interdire à nos Juniors ?

Le bonbon, un coupable idéal

Faites-le test : tapez « enfants » et « bonbons » dans votre moteur de recherchemoteur de rechercheApplication permettant de retrouver des ressources (pages web, forums, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots quelconques.Lire toute la définition. Instantanément, la liste des griefs reprochés aux sucreries s’affiche… et semble interminable. Pour les dentistes, bien sûr, les bonbons favorisent les caries, tandis que les pédiatres et les diététiciens les désignent comme les premiers responsables de la progression de l’obésité chez l’enfant et l’adolescent.

Nombre de membres du corps médical se joignent à la curée : une trop forte consommation de sucre, qui accroît le risque cardio-vasculaire et le risque de diabète de type 2, ne serait pas étrangère à l’apparition de cancers du côlon. Des études pointent encore du doigt les colorants et les conservateurs qui rendraient les enfants hyperactifs… et les sucres rapides qui, en augmentant la sécrétion de sérotonine, agiraient au contraire comme un calmant.

Et si on parlait modération et plaisir ?

Il y a deux ans, une étude britannique très controversée affirmait que les enfants mangeant des sucreries tous les jours présentaient plus de risque de devenir… des adultes violents n’ayant jamais appris patienter avant d’obtenir ce qu’ils voulaient.

Tous ces détracteurs s’appuient sur une consommation quotidienne et systématique (le bonbon à la demande, ou en récompense d’une bonne action ou d’une bonne note). C’est sans doute sur ce point que les parents des Juniors devraient s’interroger : faut-il priver complètement nos enfants de sucreries, ce qui pourrait conduire à un manque et donc à l’excès dès que la vigilance parentale se relâche ?

Pourquoi ne pas plutôt faire rimer bonbons avec modérationmodérationQualité consistant à éviter tout excès, à garder une juste mesure.Lire toute la définition et initier dès que possible les Juniors au plaisir gustatif ? Une bonne hygiène alimentaire, des dents efficacement brossées, une activité physique débordante peuvent tout à fait cohabiter avec la joie de croquer quelques bonbons, entre copains ou en famille (oui, les parents AUSSI aiment les bonbons !) pour une occasion festive et exceptionnelle.


J'ai un énorme problème d'alimentation avec ma fille Manon 6 ans qui ne mange rien même des légumes ...
par Similer | le 22.11.2018
L'ONG SAVOIR est une organisation de volontariat de solidarité internationale, à but non lucratif ba...
par ongsavoir | le 06.07.2017
L'ONG SAVOIR est une organisation de volontariat de solidarité internationale, à but non lucratif ba...
par ongsavoir | le 06.07.2017
Vous voulez faire un stage d’étude en Afrique en participant à un projet de développement local dan...
par ongsavoir | le 06.07.2017
Tous les messages (575) Créer une nouvelle discussion
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.