Voulez vous ajouter cet article
à votre panier ?

Santé & Bien-être

Article

Mal au genou, consultez !

par | 16 mars 2016
Mal au genou, consultez !

Si votre Junior se plaint d'une tension dans le genou, il serait assez sage de consulter rapidement un médecin. Il pourrait s'agir du syndrome d'Osgood-Schlatter provoquée par une croissance trop rapide.

Un genou douloureux sans s'être cogné ? Des douleurs à l'intensité variable au cours de la journée… mais aucune gêne la nuit ? Votre Junior est peut-être en train de souffrir du syndrome d'Osgood-Schlatter.

Un mal bénin… mais si douloureux !

Le syndrome d'Osgood-Schlatter est une pathologie qui touche l'articulation du genou due à une croissance trop rapide. Au fil du temps, votre Junior va d'abord se plaindre d'une gêne passagère dans le genou, puis d'un mal récurrent… jusqu'à boiter dès le réveil !

Le diagnostic est simple à établir pour un médecin généraliste : le genou n'est douloureux que sur sa phase antérieure, sous la rotule. Il n'y a pas forcément de gonflement, mais un toucher simple est douloureux. Tout le reste de l'articulation est indolore… et souvent le 2e genou est également indolore.

Passer une radio permettra de confirmer le diagnostic et de surveiller l'évolution du syndrome au bout de quelques mois. Parfois, le syndrome est tellement prononcé lors de l'auscultation que la radio n'est pas demandée par le médecin.

Ce mal du genou touche principalement les Juniors et ados entre 11 et 15 ans, mais se voit également fréquemment dès 8 ans. Si les statistiques médicales montrent que ce sont souvent les garçons qui sont touchés, les filles peuvent aussi en souffrir.

Dans les situations où la douleur est extrême, le genou peut être immobilisé durant 3 à 4 semaines avec un plâtre.

Stopper toute activité sportive

Comment traiter ? Du repos, rien que du repos ! Et c'est ce qui est le difficile à faire admettre à son Junior : finies les séances de sport en club et même à l'école ! Votre Junior doit éviter toute sollicitation répétée sur son genou en dehors de la marche en attendant que l'accroche du tendon rotulien soit consolidée.

La douleur disparaît en quelques semaines ou quelques mois en fonction de la croissance. Le médecin prescrit l'arrêt de toute activité physique durant 6 mois voire 1 an avant de faire un nouveau bilan.

Si cet arrêt du sport est mal vécu par votre enfant, proposez-lui de s'investir dans la vie de son club de sport : il peut continuer à assister aux entraînements, en profiter pour devenir arbitre, encourager ses copains et copines aux compétitions ! Son retour dans le club se fera ainsi sans coupure dans le temps.


J'ai un énorme problème d'alimentation avec ma fille Manon 6 ans qui ne mange rien même des légumes ...
par Similer | le 22.11.2018
L'ONG SAVOIR est une organisation de volontariat de solidarité internationale, à but non lucratif ba...
par ongsavoir | le 06.07.2017
L'ONG SAVOIR est une organisation de volontariat de solidarité internationale, à but non lucratif ba...
par ongsavoir | le 06.07.2017
Vous voulez faire un stage d’étude en Afrique en participant à un projet de développement local dan...
par ongsavoir | le 06.07.2017
Tous les messages (575) Créer une nouvelle discussion
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.    En savoir plus    OK

Restons en contact !

Inscrivez-vous et recevez tous les 15 jours votre NEWSLETTER - NosJuniors.com

Chaque semaine des infos, des bons plans, et des cadeaux.

C'est nouveau : les fiches exercices !

A très vite !

La rédac de NosJuniors.com

Newsletter
OK
OK
INFO DU JOUR
Vous souhaitez enregistrer
cet article dans votre espace
?
Créez vos propres "dossiers" ou sélectionnez
un "dossier" existant.